Acid House never died

Andrew Weatherall le qualifie encore aujourd’hui de  « journal de l’Acid House ». Alors que l’exemplaire original dépasse les 100€ sur Ebay, la collection complète du fanzine Boy’s Own vient d’être rassemblée en un beau livre de 440 pages.
Boy’z Own paraît pour la première fois en 1986.
Fanzine mythique, il a documenté l’acid-révolution vécue par les jeunes londoniens à la fin des 80’s . Boy’s Own reportait avec humour et détails le son, la mode, l’argot et les fêtes de cette culture naissante. Ses contributeurs n’étaient autres que Weatherall, Peter Heller, Terry Farley ou bien encore Cymon Eckel (DIY) ainsi qu’une longue liste d’illustres guests dont Paul Oakenfold qui y écrivit le premier article sur la music des Baléares. ( Balearic Beats)
Fanzine génial, mondialement reconnu, mais aussi label à l’origine du son Brit House et inventeur des raves dans les champs… Boy’z Own était tout ça et bien plus encore…
En vente au Oogie lifestore 55 Crs Julien 13006

Acid In The House_ Miss Nicky Trax

7 Ways to Jack (Ashley Beedle Edit)_Hercules

Where’s Your Child_ Bam Bam

En vente au Oogie Lifestore: 55Crs Julien 13006

Mr P*

Publicités

A propos Virgo Music

Promotion, Production, Communication événementielle, Conseil & Design Sonore. Marseille, France. www.virgomusic.fr
Cet article, publié dans Books, Mr P*, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Acid House never died

  1. mAdaMe qUi ? dit :

    Très bien ce post. Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s